2001 Milan

SS9 VIA EMILIA

Architectures of the landscape and architectures in the landscape, between Milan and the Po. The project tells and investigates on the S.S. 9 Via Emilia, the final line that connects the Po with Milan. In this representation of the landscape, man’s presence is constant and the use of alternating colour and black and white is functional to this process. The objective image is coloured (made with analogue film and 6x9 view camera), which restores the representation of the landscape, of the city and the countryside, as we are used to observe them: colourful. However, the images of women and men, children and elderly, of ordinary people and unusual characters, captured at every time of the day, at work, during leisure time, at a party and in moments of commemoration, are in black and white (analogue 35mm). The images give information and investigate on the deep links that time weaves between a territory and its inhabitants.

Architectures du paysage et l’architectures dans le paysage, entre Milan et le Pô. Le projet étudie et raconte l’S.S. 9 Via Emilia, la dernière ligne droite qui relie le Pô à Milan. Dans cette représentation, la présence de l’homme dans le paysage est constante, et l’utilisation d’une alternance de couleur et de noir et blanc est fonctionnelle à ce processus. En couleur (en argentique vue 6x9) est l’image objective, qui renvoie la représentation du paysage, de la ville et de la campagne, comme nous avons l’habitude de les observer, colorées. En noir et blanc (35mm analogique), sont les images des femmes et des hommes, des enfants et des personnes âgées, des gens ordinaires et des caractères insolites capturés à toutes les heures de la journée, au travail, pendant leur temps libre, dans les moments de fête et dans les moments de commémoration. Ces images illustrent et enquêtent sur les liens profonds que le temps tisse entre un territoire et ses habitants.